Contact client : +33 1 76 42 00 45 [email protected]

February 6, 2022

Devenir UX Researcher | Le guide complet

Ces dernières années, l’émergence du Web et des nouveaux modes de consommation a créé de nouveaux emplois. Parmi eux, celui d’UX researcher. La recherche UX tend à comprendre les attentes et les freins des utilisateurs. C’est un travail varié, passionnant, où l’on apprend à questionner au sens large, tout en cultivant une capacité d’écoute active et un sens de l’analyse pointu. Alors, vous vous demandez quelles sont les différences avec l’UX et l’UI design ? Quelles formations, quels rôles exercer ensuite et pour quel salaire ? Lisez cette fiche sur le métier d’UX researcher et vous saurez tout !

Sommaire : 

Fiche métier d’UX researcher | Écoute et empathie sont requises
Les missions d’un UX researcher
UX researcher, UX designer, UI designer, quelles différences ?
Quelles carrières pour un UX researcher ?
Devenir UX researcher | Quelle formation choisir ?
Le job d’UX Researcher | Salaires, tendances d’emploi

Fiche métier d’UX researcher | Écoute et empathie sont requises

Les missions d’un UX researcher

Un des rôles de l’UX researcher est de comprendre les attentes et les blocages des utilisateurs, quels qu’ils soient : prospects, clients, collaborateurs, etc. C’est un métier qui requiert de poser les bonnes questions et pour cela deux qualités sont indispensables : l’empathie et l’écoute.
Puis, il met sa capacité d’analyse en application. Il est alors important de prendre en compte les biais inhérents aux techniques d’étude choisies et de savoir les retransmettre fidèlement. Concrètement, un UX researcher peut recourir aux approches qualitatives :

  • entretiens individuels ;
  • focus group.

Ou quantitatives :

  • tests utilisateurs à distance ;
  • sondages quantitatifs.

Bien sûr, il s’accompagne de compétences techniques, mais le catalogue des méthodologies et des outils disponibles ne cesse de grandir, donc pas question de tout maîtriser. Au contraire, une partie de l’expertise va être de savoir faire appel à d’autres spécialistes de l’UX pour se concentrer sur la manière d’aborder les projets de recherche et leur cadrage.

Trois specialistes de divers secteurs de l'ux travaillant ensemble

UX researcher, UX designer, UI designer, quelles différences ?

Vous aimez questionner et écouter ? Mettre au jour les points de blocages et les difficultés rencontrées ? Orientez-vous vers l’UX research et aidez les entreprises à mieux comprendre leurs utilisateurs. Si vous aimez plutôt créer, l’UX ou l’UI design sont de meilleures options.

L’UX designer a pour ambition de concevoir et d’apporter au visiteur la meilleure expérience utilisateur qui soit. Il réfléchit à la manière dont l’homme va interagir avec la machine via son interface.

L’UI Designer lui, est en charge de représenter et de créer cette interface graphique afin de la rendre agréable à parcourir.

Il est possible de combiner ces trois métiers. Mais pour le bien de vos projets, cela devient rapidement contre-productif à cause des mêmes biais cognitifs que vous étudiez en tant que chercheur. Nous sommes tous sensibles aux biais de confirmation qui nous portent inconsciemment à valider ce en quoi nous croyons, plutôt que de comprendre avec neutralité. Il est donc plus qu’essentiel de séparer la création de la compréhension. Pour un UI designer, la frustration de délaisser la création peut venir s’ajouter. Dans l’UX research, on est plus observateur que créateur et ces compétences à elles seules, offrent de belles opportunités d’évolution.

Quelles carrières pour un UX researcher ?

  • Devenir consultant UX freelance : le métier se prête bien à ceux qui aiment l’autonomie et diversifier leurs missions.
  • Gravir les échelons en entreprise sur des postes internationaux ou des postes plus techniques, comme product owner.
  • S’ouvrir encore à d’autres disciplines en innovation ou en design thinking par exemple.

D’autres carrières vont émerger, mais restent encore difficiles à déceler puisque la discipline est très récente.

Devenir UX researcher | Quelle formation choisir ?

Disons-le d’emblée, il n’y a pas aujourd’hui de diplôme spécifique dédié à l’UX Research et l’on retrouve sur le marché des personnes aux profils variés. Tant mieux, car les études UX se nourrissent de pluridisciplinarité !
Jeune homme tenant un crayon et imaginant toutes les pluralites du metier d'ux researcher

Ces profils peuvent tout autant venir de la formation initiale que de la reconversion professionnelle. On y retrouve principalement trois grands archétypes :

  • L’UX designer, ayant une formation en design ou en ergonomie et qui souhaite s’investir plus sur l’amont du travail créatif.
  • Les personnes ayant suivi une formation de type école de commerce. Pour ceux appréciant le contact, il est naturel de se reconvertir après une expérience en institut d’étude, en marketing ou en communication.
  • Les profils académiques en sciences humaines et sociales, comme la psychologie. Plus que dans le monde anglo-saxon, les profils académiques sont davantage éloignés des entreprises privées et peuvent parfois avoir du mal à s’adapter. Le monde du digital et son agilité peuvent heurter celles et ceux qui se sont construits autour d’une approche plus « pure » du point de vue académique.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que, comme tout sujet relatif au digital, ce milieu évolue extrêmement vite. Être proactivement curieux et aimer le changement sont des prérequis à votre carrière.

Vous trouverez des cours appelés « UX research » ou « recherche utilisateur » au sein des formations UX Design de l’École des Gobelins ou de l’École Multimedia par exemple. D’autres formations plus générales peuvent également proposer des cours. Ensuite, un stage ou un contrat de professionnalisation vous permettra de mettre en place concrètement :

Le job d’UX Researcher | Salaires, tendances d’emploi

L’UX research est née aux États-Unis dans la foulée de l’UX design. Et, de la même manière que nous avons rattrapé notre retard en Europe sur l’UX design, la partie UX research est en pleine expansion tout en restant très immature. Les opportunités vont se multiplier dans les années à venir, mais le même intitulé de poste peut recouvrir des réalités très différentes.

Côté rémunération, ils sont proches de ceux des UX designers avec des salaires d’entrée confortables. En revanche, puisque le métier est nouveau, les profils confirmés avec plus de 5-6 ans d’expérience sont rares et on manque de données pour les plus seniors. Voici un benchmark 2021 des salaires du métier sur la base de fonctions proches :

grille de salaire d'un ux researcher en fonction de son anciennete dans le metier et son secteur geographique


Le métier d’UX researcher est donc en pleine expansion et rempli d’avenir ! Si vous avez un tempérament curieux, que vous aimez écouter et questionner dans le but de comprendre et d’améliorer les parcours utilisateurs, alors foncez !

Vous voulez en savoir encore plus sur l’ux research ? Dans ce cas, découvrez notre guide complet et les différentes méthodologies d’études.

Et si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux ou inscrivez-vous à notre newsletter 😉 !

Tous les articles de la catégorie : | RSS

Thibault Geenen

Thibault Geenen

Thibault est fasciné par le pouvoir de l'UX, en particulier l'UX research et derrière cela les besoins et comportements des utilisateurs. En tant qu'entrepreneur, il est fan de la philosophie d'entreprise libérée qu'il s'efforce déjà de comprendre. Amateur de Science Fiction, il reste le seul être humain à croire que le livre 'Seul sur Mars' est un recueil de conseils pour entrepreneurs..

Vous avez un projet d'étude utilisateurs ? Contactez-nous