Contact client : +33 1 76 42 00 45 [email protected]

November 5, 2019

Design System : l'Expérience Utilisateur 100 % Cohérente

Aujourd’hui, le design system est sur toutes les lèvres. À tel point qu'il n’est pas toujours évident de savoir ce qui se cache réellement derrière ce terme. Concrètement, de quoi parle-t-on, qu'est-ce que cela apporte et pourquoi le mettre en place dans son entreprise ? Décryptage d'une méthode qui rend toute sa cohérence à l'UX.

Qu'est-ce qu'un Design System ? 

Un design system est une technique de design ayant pour but de réunir tous les fragments constituant l'identité d'une marque à part entière. Qu'il s'agisse d'éléments graphiques ou visuels, de ressources, de code, ou encore, de données à propos du branding, tout est regroupé et accessible. Généralement disponible en ligne (sur un cloud par exemple) ces données servent à améliorer la productivité et la collaboration d'une équipe de conception de produit.

Pour faire un peu d'histoire, avant l'arrivée du digital, la communication des marques était très différente. Elles vendaient des produits et communiquaient à leur propos grâce à des affiches, des flyers, des PLV en magasins, etc. Puis, le digital s'est imposé. Les marques ont voulu coller leur identité sur un écran, comme elles le faisaient pour une carte de visite. Seulement, cette méthode n’a pas fonctionné. Pourquoi ? Parce qu'aujourd’hui, chaque marque doit gérer une quantité impressionnante de produits. Qu’ils soient physiques ou digitaux, à destination de clients externes ou de collaborateurs internes, tous ces produits sont conçus par des équipes différentes qui parfois ne se connaissent même pas.

Les chartes graphiques, telles qu’elles existaient à l’époque, ne sont plus adaptées et ne remplissent plus leur rôle premier : garantir la cohérence de la marque sur les différents supports et notamment sur le digital. Lors de son parcours, l’utilisateur se retrouve souvent confronté à des ruptures d’expériences, qu’elles soient graphiques ou fonctionnelles. La charte graphique a donc évolué pour laisser place aux design systems.

C'est un point de contact unique, vivant et évolutif, capable d'aider les équipes à produire des expériences cohérentes, qualitatives et compétitives.

« A Design System is the story of how your organization designs and builds digital products » Brad Frost

Un design system complet comprend :

  • Des principes et des objectifs clairs et partagés ;
  • Des assets propres à l’identité de la marque (couleurs, icônes, formes...) ;
  • Des composants fonctionnels (design+code) ;
  • Des guidelines explicites (UX/UI/tech) ;
  • Des outils (des UI Kit, des librairies de composants...) ;
  • Des exemples et des bonnes pratiques.

Voici deux design systems publics qui regroupent tout ou partie de ces éléments :

Atlassian.design

alt="Atlassian design system"Atlassian design system

Carbon - IBM design system

alt="Carbon - IBM public design system"Carbon - IBM public design system

Des avantages en fonction des objectifs

La volonté de mettre en place un design system doit répondre à des objectifs clairs et précis. Ceux qui sont le plus régulièrement mis en avant par les entreprises sont les suivants :

  • Fluidifier le travail des équipes et les rassembler autour d’objectifs communs ;
  • Obtenir une expérience utilisateur cohérente entre les produits d’une même marque et/ou entre les différentes plateformes d’un même produit (ex : ios, android, web,…) ;
  • Diviser les coûts de production en permettant aux designers et aux développeurs de réutiliser des éléments déjà réalisés par d’autres ;
  • Tester rapidement les nouvelles idées ou concepts sur le marché en capitalisant sur ce qui a déjà été fait.

Bien définir ces objectifs en amont permettra ensuite de mesurer, grâce à des indicateurs précis, le succès de la méthode.

Mise en place du design system dans l'entreprise : les étapes clés

Avez-vous vraiment besoin d’un design system ? La volonté de mettre en place une telle démarche doit venir de l’observation de réels points de frustration dans les équipes, de soucis de qualité ou de cohérence dans l’expérience utilisateur. Il est donc important de se poser les bonnes questions avant d’entreprendre quoi que ce soit. 

1 | Pourquoi ?

  • Quels sont les points de frustration à résoudre ?
  • Est-ce que les équipes communiquent mal entre elles ?
  • Les expériences proposées sont-elles incohérentes ?
  • Sont-elles de qualité très inégale en fonction des équipes et des produits ?

→ Pas de problème constaté, pas besoin de design system !

2 | Pour qui ?

  • Qui seront les utilisateurs principaux du design system ?
  • Des designers ?
  • Des développeurs ?
  • Des product owners ?
  • Des personnes du marketing ou de la communication ?
  • Quelles sont leurs attentes et qu’est-ce qui leur permettrait d’être plus efficaces dans leur travail quotidien ?

→ Bien définir la cible vous permettra d’être plus pertinent sur les éléments que vous proposerez dans votre système.

3| Au service de quelles missions ?

  • Quels produits le design system devra-t-il servir : des produits BtoC, des éléments internes ?
  • Sur quelles technologies : du web, du natif, de la réalité virtuelle ?
  • Ce système devra-t-il être utiliser pour créer des produits digitaux uniquement ou également des produits « physiques » ?

→ Vous ne pourrez pas tout faire, en tout cas dans un premier temps. Concentrez-vous en priorité sur ce qui va créer le plus de valeur.

4 | Quelle sera la gouvernance ?

  • Qui gérera le système ?
  • Qui validera les éléments qui seront partagés à tous ?
  • Comment les équipes devront-elles s’organiser autour du système ?

→ L’importance de cette dernière question ne doit pas être sous-estimée car la réussite d’un design system réside souvent dans la capacité de l’entreprise à adapter son organisation.

Le fait de partager des éléments entre différents pôles et de les faire évoluer de manière centralisée peut avoir un fort impact sur l’organisation de l’entreprise et les façons de travailler.

Les erreurs à ne pas commettre

Il est courant de commettre certaines erreurs dans la mise en place d’un design system. Grâce à cette liste, vous saurez les éviter 😊.

1 | Ne pas se lancer pas trop tôt

Certaines équipes ont tendance à vouloir mettre un design system en place dès la création de leur produit. Cependant, la démarche nécessite une certaine maturité. Maturité des équipes de design et de développement, mais également du business model du produit et de sa raison d’être. Attendez donc de stabiliser votre produit avant de vous lancer !

2 | Sous-estimer les blocages politiques et internes

Ces blocages, tout comme l'incapacité de sortir du travail en silo, sont une des causes principales d’échec de la mise en application de la méthode. Il est donc important de vous assurer que vous aurez des sponsors haut-placés dans l’entreprise qui seront convaincus par la démarche. Ce sont eux qui vous permettront de débloquer des budgets sur du long terme.

3 | Aller trop vite

Une des tendances observées est également celle de vouloir commencer par des composants, sans se demander en amont s’ils correspondent bien aux besoins des équipes et des utilisateurs. Cela donne souvent un système bancal, avec des éléments qui ne donnent satisfaction à personne. Il est essentiel de prendre le temps de construire un système robuste, en passant par une phase de « projets pilotes ». Tous les composants intégrés dans le système doivent être testés et confrontés à la réalité des produits qui vont les utiliser.

4 | Polluer le système

Il est facile de tomber dans le piège de vouloir tout mettre dans le système : « Ça nous servira bien un jour... ». Le souci, c’est qu'il devient rapidement pollué car gonflé d’éléments qui ne servent au final qu’à une ou deux équipes au  maximum. La bonne pratique, c’est de toujours mettre dans le système ce qui est le plus commun et partagé entre toutes les équipes !

Un outil au service de l'UX et user centric

Un design system est donc un produit qui permet de construire d’autres produits. Comme tout bon produit et si l’on souhaite qu’il soit utilisé, il doit être réalisé dans une démarche centrée sur ses utilisateurs. Plus ce système sera intégré au workflow des designers et des développeurs, plus il sera efficace.

Ne vous précipitez donc pas tout de suite sur la réalisation des outils et des assets qui peupleront votre design system, mais prenez plutôt du temps pour réfléchir à votre cible et à ce dont ils ont réellement besoin pour mieux travailler. Surtout, ne perdez jamais de vue que tout ce travail doit améliorer de façon significative l’expérience de l’utilisateur !

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, je n’ai qu’un seul conseil : faites le design system qui vous ressemble et surtout, qui vous rassemble !


Pour aller plus loin :

Mes articles medium

Le livre que nous avons écrit sur le sujet

La communauté Design System France

Nous organisons régulièrement des Meetup et des workshops très pratico-pratiques pour se lancer sur le sujet. N’hésitez pas à vous joindre à nous !


Tous les articles de la catégorie : | RSS

Audrey Hacq

Audrey Hacq

Audrey Hacq est Lead designer chez Idean France. Passionnée par son métier, elle cherche sans relâche les meilleures solutions pour fluidifier le travail d’équipe, optimiser la réalisation et l’évolution des produits et améliorer la qualité de l'expérience utilisateur.

Vous avez un projet d'étude utilisateurs ? Contactez-nous