August 5, 2015

Recruter efficacement en tant que lean startup



Attirer les bons candidats

  • Pour se démarquer, nous mettons en avant comme de nombreuses startup notre culture. D’un coté à travers nos valeurs, nous parlons de “Just Fucking Do It” et de “Leader-leader: you’re the captain” et d’un autre coté nous dévoilons nos rituels tels que le Bagel du mardi.
  • Nous innovons surtout en laissant la parole aux candidats dès le début du recrutement à travers un exercice atypique. Les traditionnelles lettres de motivations cèdent leur place à 10 questions que se pose le candidat sur sa mission. C’est la pertinence des questions qui permet de repérer les candidats curieux, perspicaces et partageant notre état d’esprit.

Gagner du temps

  • Après réception des candidatures et tri des profils, un premier entretien téléphonique de 30 minutes permet de juger la motivation et de lever tout de suite les obstacles structurels : durée, date de démarrage, localisation, salaire ou gratification de stage…
  • Nous avons également souhaité être disponibles pour le candidat. L’équipe Ferpection a répondu à toutes leurs questions en Message privé sur Facebook ou par téléphone, beaucoup moins formel que l’e-mail, et a pu repérer très rapidement les perles rares.
  • Enfin, chaque membre de l’équipe s’est investit dans le processus afin de répartir la charge de travail.

Choisir la perle rare

  • Pour Ferpection, le candidat idéal doit à la fois s’intégrer au sein de l’équipe et démontrer son potentiel pour son futur poste. Cela semble aller de soi mais peu de méthodes de recrutement mesurent réellement ces deux critères.
  • C’est pour cela que la dernière étape du recrutement est un échange de deux heures durant lesquelles le candidat rencontre chacun des membres de l’équipe et trouve des réponses à ses 10 questions.  
  • Enfin, des exercices pratiques permettent d’évaluer le futur potentiel du candidat. L’aspirant Business Developper doit par exemple réaliser un call client en vendant l’offre de Ferpection.

Améliorer continuellement notre recrutement 

  • Finalement, ce sont bien 4 nouvelles recrues qui ont rejoint Ferpection début juillet donc mission accomplie.
  • Un de nos apprentissages a été de rester flexible dans notre façon de recruter. Nous étions prêts à ne prendre que 3 personnes sur les 4 espérés si les profils rencontrés ne correspondaient pas à nos attentes.
  • Un des points d’amélioration reste pour nous d’arriver à des décisions encore plus factuelles et d’éviter d’être biaisées par des réactions émotionnelles et nos coups de cœur.

Nous avons écrit cet article sur le recrutement en espérant que ces enseignements pourront servir à d’autres recruteurs. Toutefois, est-ce possible d’appliquer cette méthode à des plus grandes entreprises ou pensez-vous qu’elle soit spécifique aux startups ?

Co-écrit par Alexia et Thibault, 
Customer Success Manager nouvellement recrutée et CEO de Ferpection.

| |

En savoir plus sur les tests utilisateurs
Auteur
Thibault Geenen

Thibault Geenen

Thibault est fan de la méthode lean start-up d'Eric Ries (qu'il applique avec beaucoup de sérieux) et faire des blagues que ses jeunes protégés ne comprennent pas toujours. Grand amateur de Science Fiction, il a récemment écrit un article faisant un lien entre entreprenariat et le film 'Seul sur Mars'.